Jürg Graser

Faces, 1995, Nr. 34–35

L’école de Mas­trils

A Mastrils, la parenté volumétrique avec des modèles alpins va plus loin que dans d'autres bâtiments conçus par les architectes Jüngling et Hagmann. Cet apparentement n'est contredit que par certains éléments dont l'aspect est modifié. Le toit est plus faiblement incliné, les tuiles présentent un module plus large et ne sont pas placées en écaille, mais juxtaposées, les fenêtres en bande sont plus généreuses que dans le cas de l'architecture traditionnelle. La façade, outre sa fonction d'élément de transition avec le site, exprime également la superposition de plans différents, caractéristique de notre époque, et répond aux exigences constructives actuelles.